You are here

Revenu complémentaire limité après la pension

Si vous avez moins de 65 ans et une carrière de moins de 45 années ou que vous avez 65 ans et que vous ne recevez qu'une pension de survie, les revenus que vous recueillez après votre pension ne peuvent pas dépasser un montant déterminé.

Quels revenus sont pris en compte, cela dépend de l'activité que vous exercez après votre pension.

 

Vous (ou votre conjoint) continuez à travailler comme travailleur salarié

Il est tenu compte des revenus professionnels bruts. Ce sont les revenus professionnels avant déduction des retenues pour la sécurité sociale et les contributions. Les revenus professionnels se composent de tous les éléments qui constituent la rémunération comme les avantages en nature, le pécule de vacances, la prime de fin d'année, etc.

 

Vous (ou votre conjoint) continuez à travailler comme travailleur indépendant ou aidant

Il est tenu compte des revenus professionnels nets de l'année en question, pris en compte par le fisc. Ce sont les revenus professionnels bruts diminués des dépenses ou des charges professionnelles, des éventuelles pertes professionnelles et, le cas échéant, de la part attribuée au conjoint aidant avant la déduction du quotient conjugal.

 

Vous (ou votre conjoint) continuez à travailler comme scientifique ou artiste

Vos revenus ne sont soumis à aucune limite. Votre activité professionnelle ne peut toutefois avoir de répercussion sur le marché du travail et vous ne pouvez pas être commerçant. Il vous appartient bien évidemment de déclarer préalablement votre activité scientifique ou artistique.

 

Vous (ou votre conjoint) exercez un mandat, une charge ou un office

Si vous exercez un mandat politique, une charge ou un office, il est tenu compte des revenus professionnels bruts. Vous devez respecter la limite prévue pour un travailleur salarié.

 

Vous ou votre conjoint exercez au cours de la même année diverses activités professionnelles appartenant à des catégories différentes

Exemples: travailleur indépendant et salarié, travailleur indépendant et mandataire politique
Il est tenu compte des revenus professionnels nets retenus par le fisc comme travailleur indépendant ou aidant et de 80% des revenus bruts provenant de l'autre activité. Pour l'année en cause, la somme de ces revenus ne peut excéder la limite autorisée pour un travailleur indépendant.

 

Si vos revenus excèdent le montant fixé au préalable, des sanctions sont appliquées.