You are here

Quelles sont les implications de la réforme de pension sur votre pension?

L’accord de gouvernement (De Croo) mentionne un certain nombre de réformes pour les pensions des travailleurs indépendants.

Un certain nombre de réformes sont déjà concrètes. D’autres propositions sont encore examinées.

Il est important de savoir que: si l’une de ces mesures a un impact sur votre pension, votre pension sera alors automatiquement adaptée.

Quelles réformes sont d’application?

Augmentation de la pension minimum au 1er janvier 2021 

La pension minimum pour une carrière complète sera progressivement augmentée pour atteindre 1.500 EUR nets par mois en 2024.

Un premier pas dans cette direction a été franchi le 1er janvier 2021: la pension minimum pour les travailleurs indépendants et les travailleurs salariés a augmenté de 2,65%.

Les nouveaux montants mensuels bruts (indexés) de la pension minimum pour les travailleurs salariés et les travailleurs indépendants (pour une carrière complète) sont:

Pension d'isolé 1.291,69 EUR 1.325,92 EUR
Pension au taux ménage 1.614,10 EUR 1.656,88 EUR
Pension de survie 1.274,43 EUR 1.308,20 EUR
  Montant décembre 2020 A partir du 01.01.2021

D’autres augmentations sont prévues au 1er janvier 2022, 2023 et 2024.

L’objectif visé (une pension minimum de 1.500 EUR nets par mois pour une carrière complète en 2024) résultera d’une combinaison de plusieurs mesures qui seront mises en oeuvre entre aujourd’hui et 2024:

  • Les augmentations progressives de la pension minimum et,
  • les adaptations des pensions au bien-être et,
  • les indexations des prestations sociales.

La pension minimum sera automatiquement adaptée aux augmentations.

Augmentation du plafond de pension pour les années de revenus 2021-2024 

Les pensions des indépendants sont calculées en fonction des revenus professionnels réévalués. Un montant maximum (le plafond de pension) s’applique dans ce cadre.

À partir de l’année de revenus 2021, ces revenus maximums pourront être plus élevés (2,38% de plus par rapport au montant maximum de 60.427,75 EUR en 2020).

Pour les années de revenus 2022, 2023 et 2024, on prévoit également une augmentation des revenus maximums.

Année de revenus % d'augmentation par rapport au plafond en 2020 Montant plafond de revenu calcul de pension 
2021 +2,38% 61.865,94 EUR
2022 +4,82% 63.340,37 EUR
2023 +7,31% 64.845,03 EUR
2024 +9,86% 66.385,93 EUR

L’impact de cette mesure peut se faire sentir, pour la première fois, sur les pensions qui prennent cours à compter du 1er janvier 2022.

Suppression du coefficient de correction pour le calcul de la pension

Le gouvernement De Croo supprime le coefficient de correction pour le calcul de la pension de travailleur indépendant. Cette réforme s’applique aux revenus à compter de l’année 2021.

De ce fait, le revenu de pension (calculé par année) augmente à partir de l’année de revenus 2021.

L’impact de cette mesure se fait sentir, pour la première fois, sur les pensions qui prennent cours à compter du 1er janvier 2022.

Simulations de l’impact de la mesure sur le montant de pension:

 

Revenus professionnels réévalués année 2021    Revenu de pension pour toute l’année 2021 (1/45ème)
(montants bruts en EUR, sur base annuelle)
Sans suppression du coefficient de correction  Avec suppression du coefficient de correction
13.993,78 EUR
(= revenus min. activité principale 2020) 
Ménage 161,29 EUR  233,23 EUR
Isolé 129,03 EUR 186,58 EUR
25.000 EUR Ménage 288,14 EUR 416,67 EUR
Isolé 230,51 EUR 333,33 EUR
45.000 EUR Ménage 518,66 EUR 750,00 EUR
Isolé 414,93 EUR 600,00 EUR
61.865,94 EUR
(= revenus max. 2021) 
Ménage 713,05 EUR 1031,10 EUR
Isolé 570,44 EUR 824,88 EUR


Quelles réformes sont encore prévues?

  • Adaptations au bien-être de (certaines) pensions;
  • Le bonus pension, pour récompenser les indépendants qui travaillent au-delà de la première date de prise de cours possible de leur pension;
  • La pension partielle, dans le cadre de laquelle vous pouvez combiner, à la fin de votre carrière, votre activité professionnelle avec une pension (partielle).

Ces propositions figurant dans l’accord de gouvernement font encore l’objet d’une étude et d’une concertation avec les partenaires sociaux. Dès que nous disposerons d’informations concrètes à ce sujet, nous vous les communiquerons.